Claude, Femme peintre de l'Oise
AccueilBiographie Me Contacter Témoignages
 
 
Anais au réveil
Partager

Retour page précédente
Acrylique et enduit sablé sur 6 toiles
60x90 cm - novembre 2013

Disponible


Reproduction interdite sans autorisation.
Texte de : Marcek - lespoetes.net

La pudeur s'effarouche
entre ces mains croisées
et ce sein si léger
qui malgré lui s'échappe !
O Marcel insolent qui se fait des agapes 
de chair rose, innocente
et qui se veut cacher !
Mais Marcel est sournois
au plus chaud de l'été !